Hérésies

« Il y a eu des faux prophètes parmi le peuple ; de même il y aura parmi vous de faux docteurs qui introduiront insidieusement des hérésies de perdition, allant jusqu'à renier le Maître qui les a rachetés. »

(La Bible, II Pierre II, 1)

 


Définition

Le mot hérésie vient du grec haïresis qui signifie "choix". Par extension, "choix d'une doctrine" ou "secte".

 

Dans le Nouveau Testament, ce mot désigne un groupe de personnes qui partagent une doctrine étrangère à celle de l'agent ou du nommeur. Ainsi l'on trouve le parti ou la secte des sadducéens, celui des pharisiens, ou même celui des nazaréens, c'est-à-dire des chrétiens (Ac V, 17 ; XV, 5 ; XXIV, 5). En effet, selon le point de vue juif, le christianisme était une secte, autrement dit une hérésie (Ac XXIV, 14 ; XXVIII, 22). Chacun peut donc être l'hérétique de l'autre.

 

Chez les disciples de Jésus-Christ du premier siècle, ce terme a pris ensuite une tournure plus spécifique pour qualifier ceux qui s'écartaient de la vraie doctrine chrétienne et semaient la confusion et des divisions au moyen de fausses doctrines (I Co XI, 19 ; Ga V, 20 ; II P II, 1).

 

Plus tard, quand le christianisme s'est institutionnalisé et que l'Église romaine s'est arrogée le titre d'Église universelle (katholikos), c'est elle qui a pu définir la vraie et les fausses doctrines, et donc déterminer qui était hérétique ou pas. Puis les autres Églises, nées d'un schisme, ont fait de même. Par la suite, l'hérésie ou la secte a fini par désigner tous les petits groupes schismatiques ou marginaux par rapport à des institutions religieuses plus grandes, en principe reconnues par un ou plusieurs États. Comme si la vérité et l'erreur se réduisaient simplement à un nombre d'adhérents.

 

Cette perspective, somme toute très démocratique (la majorité aurait raison), est en fait complètement étrangère à la Parole de Dieu. Car il n'y a que la Bible et l'Esprit de Dieu qui peuvent juger les choses et définir ce qu'est la vérité et l'erreur. Ainsi peut-on très bien être seul contre tous et avoir raison, tandis que la majorité peut être hérétique. En ce sens, nous pouvons affirmer que la plupart des représentations religieuses diffusent des hérésies…


Page d'accueil - Christocrate.ch